En kiosque

LA CLÉ?
LA PRÉSENCE!
avec Dr Joe Dispenza

SANTÉ

Quand la gorge picote...
Agissez sans tartder!

MIJOTEUSE ET SANTÉ

Le mariage parfait!

Nouvelles

Accueil > Accueil > Chéri, parles-moi!

Chéri, parles-moi!

Chéri, parles-moi!

En trente ans de thérapie conjugale, le principal reproche que j'ai entendu de la part des femmes, c'est que les hommes ne communiquent pas assez et ne sont pas ouverts au dialogue : « Il faut toujours leur tirer les vers du nez et on ne sait jamais à quoi ils pensent vraiment. » En dehors du sexe, évidemment!

Ce reproche est confirmé par nos observations : plus le temps passe, moins l'homme a tendance à se montrer communicatif dans l'intimité conjugale. Il agit souvent comme si sa partenaire était acquise, comme s'il lui avait tout dit et qu'il n'était plus nécessaire de la tenir au courant de ses pensées et sentiments.

Quand sa partenaire lui en fait la remarque, il lui répond qu'il ne veut pas la « déranger » avec ses préoccupations ou qu'il ne pense à rien et que tout va bien.

Besoin inné de s'exprimer
Il n'y aurait pas de problème si la plupart des femmes ne possédaient pas un besoin constant de communication. Pour se sentir vivantes, attirantes, aimées, pour se sentir en relation, elles ont besoin de s'exprimer verbalement. La majorité des femmes retire beaucoup de plaisir à parler et à partager ses pensées et ses émotions, non pas pour résoudre un problème, mais tout simplement pour être en relation.
Pour l'homme, communiquer veut dire échanger de l'information. Pour la femme, cela signifie partage, intimité et plaisir. La femme s'attend à retirer de ses conversations un important soutien émotionnel, dans la mesure où elle tente de se comprendre et de comprendre les autres. L'homme s'attend, quant à lui, à des conversations rapides et amusantes qui lui permettent d'échanger des informations pratiques et utiles. Il aime rarement « parler pour parler ». En général, les hommes mettent l'accent sur l'action, la réussite professionnelle (ses retombées sur le confort matériel du couple), l'indépendance et la paix émotive du foyer. Les femmes mettent l'accent sur la relation, la réussite romantique, l'interdépendance et l'expression verbale des émotions à l'intérieur du couple et du foyer. Le jour et la nuit!

Chercher la formule gagnant
Le besoin de communication verbale et émotive est donc légitime et sain pour la femme, mais pas nécessairement pour l'homme qui, en général, manifeste plus de pudeur émotive. Il est toutefois possible pour la femme d'utiliser des stratégies qui lui permettront de mieux satisfaire son besoin. Quant à l'homme, s'il veut être heureux en couple, il n'a pas vraiment le choix : il doit se mettre à l'écoute de sa partenaire et aider celle-ci à satisfaire son besoin de communication au lieu de se mettre sur la défensive et lui offrir des solutions pour faire disparaître ses émotions.

Dans cet article, Yvon Dallaire nous présente les dix règles d'or pour faire parler un homme. Version intégrale dans la parution de JUILLET 2012.

 

Plus de nouvelles

«  Celui qui se perd dans sa passion perd moins que celui qui perd sa passion. »

St-Augustin

Événements

 

  • Vidéothèque
  • Audiothèque

Accueil > Accueil > Chéri, parles-moi!

Chéri, parles-moi!

Chéri, parles-moi!

En trente ans de thérapie conjugale, le principal reproche que j'ai entendu de la part des femmes, c'est que les hommes ne communiquent pas assez et ne sont pas ouverts au dialogue : « Il faut toujours leur tirer les vers du nez et on ne sait jamais à quoi ils pensent vraiment. » En dehors du sexe, évidemment!

Ce reproche est confirmé par nos observations : plus le temps passe, moins l'homme a tendance à se montrer communicatif dans l'intimité conjugale. Il agit souvent comme si sa partenaire était acquise, comme s'il lui avait tout dit et qu'il n'était plus nécessaire de la tenir au courant de ses pensées et sentiments.

Quand sa partenaire lui en fait la remarque, il lui répond qu'il ne veut pas la « déranger » avec ses préoccupations ou qu'il ne pense à rien et que tout va bien.

Besoin inné de s'exprimer
Il n'y aurait pas de problème si la plupart des femmes ne possédaient pas un besoin constant de communication. Pour se sentir vivantes, attirantes, aimées, pour se sentir en relation, elles ont besoin de s'exprimer verbalement. La majorité des femmes retire beaucoup de plaisir à parler et à partager ses pensées et ses émotions, non pas pour résoudre un problème, mais tout simplement pour être en relation.
Pour l'homme, communiquer veut dire échanger de l'information. Pour la femme, cela signifie partage, intimité et plaisir. La femme s'attend à retirer de ses conversations un important soutien émotionnel, dans la mesure où elle tente de se comprendre et de comprendre les autres. L'homme s'attend, quant à lui, à des conversations rapides et amusantes qui lui permettent d'échanger des informations pratiques et utiles. Il aime rarement « parler pour parler ». En général, les hommes mettent l'accent sur l'action, la réussite professionnelle (ses retombées sur le confort matériel du couple), l'indépendance et la paix émotive du foyer. Les femmes mettent l'accent sur la relation, la réussite romantique, l'interdépendance et l'expression verbale des émotions à l'intérieur du couple et du foyer. Le jour et la nuit!

Chercher la formule gagnant
Le besoin de communication verbale et émotive est donc légitime et sain pour la femme, mais pas nécessairement pour l'homme qui, en général, manifeste plus de pudeur émotive. Il est toutefois possible pour la femme d'utiliser des stratégies qui lui permettront de mieux satisfaire son besoin. Quant à l'homme, s'il veut être heureux en couple, il n'a pas vraiment le choix : il doit se mettre à l'écoute de sa partenaire et aider celle-ci à satisfaire son besoin de communication au lieu de se mettre sur la défensive et lui offrir des solutions pour faire disparaître ses émotions.

Dans cet article, Yvon Dallaire nous présente les dix règles d'or pour faire parler un homme. Version intégrale dans la parution de JUILLET 2012.

 

Plus de capsules vidéo

Accueil > Accueil > Chéri, parles-moi!

Chéri, parles-moi!

Chéri, parles-moi!

En trente ans de thérapie conjugale, le principal reproche que j'ai entendu de la part des femmes, c'est que les hommes ne communiquent pas assez et ne sont pas ouverts au dialogue : « Il faut toujours leur tirer les vers du nez et on ne sait jamais à quoi ils pensent vraiment. » En dehors du sexe, évidemment!

Ce reproche est confirmé par nos observations : plus le temps passe, moins l'homme a tendance à se montrer communicatif dans l'intimité conjugale. Il agit souvent comme si sa partenaire était acquise, comme s'il lui avait tout dit et qu'il n'était plus nécessaire de la tenir au courant de ses pensées et sentiments.

Quand sa partenaire lui en fait la remarque, il lui répond qu'il ne veut pas la « déranger » avec ses préoccupations ou qu'il ne pense à rien et que tout va bien.

Besoin inné de s'exprimer
Il n'y aurait pas de problème si la plupart des femmes ne possédaient pas un besoin constant de communication. Pour se sentir vivantes, attirantes, aimées, pour se sentir en relation, elles ont besoin de s'exprimer verbalement. La majorité des femmes retire beaucoup de plaisir à parler et à partager ses pensées et ses émotions, non pas pour résoudre un problème, mais tout simplement pour être en relation.
Pour l'homme, communiquer veut dire échanger de l'information. Pour la femme, cela signifie partage, intimité et plaisir. La femme s'attend à retirer de ses conversations un important soutien émotionnel, dans la mesure où elle tente de se comprendre et de comprendre les autres. L'homme s'attend, quant à lui, à des conversations rapides et amusantes qui lui permettent d'échanger des informations pratiques et utiles. Il aime rarement « parler pour parler ». En général, les hommes mettent l'accent sur l'action, la réussite professionnelle (ses retombées sur le confort matériel du couple), l'indépendance et la paix émotive du foyer. Les femmes mettent l'accent sur la relation, la réussite romantique, l'interdépendance et l'expression verbale des émotions à l'intérieur du couple et du foyer. Le jour et la nuit!

Chercher la formule gagnant
Le besoin de communication verbale et émotive est donc légitime et sain pour la femme, mais pas nécessairement pour l'homme qui, en général, manifeste plus de pudeur émotive. Il est toutefois possible pour la femme d'utiliser des stratégies qui lui permettront de mieux satisfaire son besoin. Quant à l'homme, s'il veut être heureux en couple, il n'a pas vraiment le choix : il doit se mettre à l'écoute de sa partenaire et aider celle-ci à satisfaire son besoin de communication au lieu de se mettre sur la défensive et lui offrir des solutions pour faire disparaître ses émotions.

Dans cet article, Yvon Dallaire nous présente les dix règles d'or pour faire parler un homme. Version intégrale dans la parution de JUILLET 2012.

 

Plus de capsules audio

Sondage

Selon vous, quelle image de la féminité nous renvoient les médias?
Une image saine et équilibrée
Une image superficielle et vide de sens
Une image hyper-sexualisée
Une image conforme à la réalité
NRP

Librairie

Rêve d'Éveil

Auteur : David Ciussi

Rêve d'Éveil

Toute la librairie