Votre panier

Votre panier est vide.

Événements

Accueil > En kiosque > COEUR À COEUR: Entre nous et le bonheur, il n’y a que des peurs!

COEUR À COEUR: Entre nous et le bonheur, il n’y a que des peurs!

COEUR À COEUR: Entre nous et le bonheur, il n’y a que des peurs!

Rencontre avec André Charbonnier

On doit avoir le courage de s'approcher de nos peurs. On doit aussi savoir qu'en réalité ce sont des illusions. La personne courageuse n'est pas celle qui n'a pas peur, c'est celle qui traverse ses peurs, qui va vers elles : « Je ne vais plus laisser ma vie être guidée par mes peurs. C'est fini! » C'est la première étape. Deuxième chose? Je dois comprendre quel est le mensonge que j'ai créé et pour quelle raison.  André Charbonnier

Je suis à Paris pour une nouvelle interview cette fois-ci avec André Charbonnier, auteur du livre Plus de peur que de mal. La peur Vous connaissez? En fait, je devrais plutôt dire qui ne la connait pas?

Ces fameuses peurs qui nous emprisonnent, c'est un sujet de grande importance!
Qui nous bloquent, nous gênent, nous empêchent d'être heureux. Comme je le dis souvent, entre nous et le bonheur, il n'y a que les peurs. Ce n'est que ça!

Vous dites que nos peurs sont reliées à la connexion que nous avions avec nos parents, à cet amour qu'on a ressenti, à cette sécurité Viennent-elles de là?
En fait, ce sont nos parents qui ont créé ces peurs et ils nous les transmettent. Je parle ici des peurs irrationnelles. Il existe des peurs rationnelles, que nous avons raison d'avoir, par exemple s'il y a un véhicule qui me fonce dessus, j'ai raison d'avoir peur. Mais si j'ai peur de parler en public, si j'ai peur d'être rejeté, de ne pas être reconnu, ce sont des peurs irrationnelles qui nous bloquent. Mais, au départ, nous avons eu une très bonne raison de fabriquer ces peurs.

Déjà, juste de se rendre compte qu'on les a fabriquées, c'est énorme!
La première étape c'est justement de réaliser qu'on a fabriqué nos peurs. Si on comprend comment et pourquoi on les a fabriquées, c'est encore mieux! Si, ensuite, on s'en libère, c'est le summum. Et pourquoi les avons-nous fabriquées?

Par Lilou Macé, Vidéoblogueuse et auteure

Version intégrale dans la parution de SEPTEMBRE 2017.  Aussi sur IPAD 

Plus d'articles