Aller au menu principal Aller au contenu principal

J'ai eu la Grâce de me perdre...

J'ai eu la Grâce de me perdre...

J’ai eu l’IMMENSE plaisir au début du mois d’entendre Yves Duteil en conférence. Vraiment, pour moi, c’est un Être Humain dans sa plus Noble expression.

Chaque phrase qu’il disait était riche de sens, chaque mot bien utilisé, tout ça pour nous aider à évoluer vers la meilleure version de nous-mêmes sur le chemin de notre vie, chemin souvent parsemé de défis.

Il nous racontait que lorsqu’il a fait le Chemin de Compostelle, il s’est perdu, ce qui lui a fait faire une dizaine kilomètres de plus, le temps de se perdre et de revenir sur le Chemin.

Et là, il nous dit que le fait de se perdre a été une Grâce, car ça lui a permis de voir des choses qu’il n’aurait pu voir autrement.

De voir le fait de se perdre comme une Grâce m’a beaucoup fait réfléchir…

Qui peut marcher le chemin de sa vie du point A au point B sans jamais s’égarer? On fait parfois des détours inimaginables à cause de croyances erronées, de peurs injustifiées ou de conseils mal avisés qui nous font dévier ; on fait des dizaines, voire des centaines de kilomètre de trop, le temps de se perdre et de se retrouver.

Ce que j’ai retenu de cette histoire?...

Plutôt que de m’en vouloir pour tout ce temps en apparence «perdu» à parcourir un chemin qui n’était pas tout à fait le mien, et si je rendais Grâce pour tout ce que ce «détour» m’aura permis de vivre, les expériences traversées, les gens croisés, les aptitudes développées, ne serait-ce que le fait d’avoir plus de compassion envers cet être humain que je suis et qui fait de son mieux pour réussir sa vie!

En faisant son chemin, ma réflexion m’a conduite vers une autre question : Et si le «détour» n’existait pas et que tout était Grâce...

Toutes les citations

Pour plus de citations, visitez notre page Facebook